🚚 Livraison Offerte Ă  partir de 12 bouteilles achetĂ©es 🚚

Sois raisonnable 😇

Il est de notre devoir de vous informer quant aux dangers de l'alcool.

 

Risques principaux ❌

L’alcool, produit psychoactif, a des effets immĂ©diats qui dĂ©pendent surtout de l’alcoolĂ©mie mais Ă©galement des effets Ă  long terme mĂȘme en cas de faible consommation.

 

Risques à court terme 🛑

Un risque majorĂ© d'accident de la voix publique 🚕

Le risque d’ĂȘtre responsable d’un accident de la circulation mortel est multipliĂ© par 8 en cas de consommation d’alcool.

MĂȘme si la personne ne s’en rend pas compte, les effets de l’alcool commencent Ă  apparaĂźtre dĂšs le premier verre. L’alcool augmente le temps de rĂ©action. Il diminue les rĂ©flexes, la vigilance et la rĂ©sistance Ă  la fatigue. Il perturbe Ă©galement la vision, l’estimation des distances et la coordination des mouvements. De plus, son effet dĂ©sinhibant amĂšne Ă  sous-Ă©valuer le danger et ainsi Ă  prendre des risques : « oubli » de boucler sa ceinture ou de porter un casque, vitesse excessive...

  

Une augmentation des risques psychosociaux

Les intoxications alcooliques aiguĂ«s exposent Ă  de nombreux risques  sociaux  (agressivitĂ©, rapports sexuels non protĂ©gĂ©s).

 

Risques à moyen et long terme 🛑

MĂȘme sans ĂȘtre un trĂšs gros consommateur ou alcoolo-dĂ©pendant, la consommation d’alcool a une influence sur le dĂ©veloppement de nombreuses pathologies.

Les cancers

L’alcool est un  cancĂ©rigĂšne avĂ©rĂ©  (groupe 1) classĂ© comme tel depuis 1988 par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Le risque de dĂ©velopper certains cancers augmente Ă  partir d’un verre d’alcool quotidien quel que soit l’alcool consommĂ© qu’il s’agisse de vin, de biĂšre ou d’alcool fort. đŸș

Les troubles cardiovasculaires

La consommation rĂ©guliĂšre d’alcool Ă©lĂšve la pression artĂ©rielle et augmente le risque d’hypertension.

L’effet de l’alcool sur la pression artĂ©rielle est dose-dĂ©pendant  mais le risque d'hypertension artĂ©rielle augmente diffĂ©remment chez les hommes et chez les femmes.

La cirrhose

Il existe un effet dose-dĂ©pendant entre la consommation d’alcool et la cirrhose. A l’origine d’une destruction progressive des cellules hĂ©patiques remplacĂ©es par un tissu fibreux.

Les effets du cerveau

Outre les troubles de l’attention, de la concentration, de la mĂ©moire, des capacitĂ©s d’abstraction et des fonctions exĂ©cutives, l’intoxication alcoolique chronique peut ĂȘtre Ă  l’origine d’un syndrome de Korsakoff, caractĂ©risĂ© par une altĂ©ration massive et irrĂ©versible de la mĂ©moire, une tendance Ă  la fabulation pour compenser les pertes de mĂ©moire.

La dépendance

Quand la dĂ©pendance s’installe, les consĂ©quences nĂ©fastes sont nombreuses et touchent toutes les sphĂšres de la vie du buveur. L’état de santĂ© se dĂ©grade tant sur le plan physique que psychologique.

L'alcool et la grossesse

L’éthanol franchit facilement la barriĂšre placentaire et les concentrations dans le liquide amniotique et chez le fƓtus sont proches des concentrations plasmatiques de la mĂšre. đŸ‘©â€đŸ‘Š

En France, comme dans d’autres pays occidentaux, la consommation d’alcool pendant la grossesse est la premiĂšre cause de handicap mental, d’origine non gĂ©nĂ©tique, chez l’enfant.

 

 

Alcoool s'adresse à des consommateurs responsables et ne peut induire une consommation déraisonnée. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Nous tenons Ă  rappeler que tous les produits ont des limites en terme d'efficacitĂ©, le nĂŽtre Ă©videmment. Ce dernier n'agit pas sur le taux d'alcoolĂ©mie; il permet simplement d'adoucir les symptĂŽmes (maux de tĂȘte, douleurs Ă  l'estomac, dĂ©shydratation et fatigue) le lendemain matin et non pas pendant la soirĂ©e.